Vienne, Autriche - Moins de viande, plus de vie - Greenpeace - Moins de viande, plus de vie - Greenpeace

Depuis 1999, Vienne possède un programme qui encourage les institutions publiques à faire des choix plus durables dans leurs achats. Les institutions qui servent des repas (comme les hôpitaux, les écoles et les maisons de retraite) accordent la priorité aux produits végétariens biologiques, tout en réduisant les quantités de viande. Les critères d’achat et de production des aliments imposent notamment que les 2/3 des ingrédients soient végétariens et que les repas n’aient pas du tout d’emballages.

Ce programme a un grand impact : il a permis de réduire les émissions de gaz à effet de serre de Vienne de 30 000 tonnes par an et de servir dans les écoles des repas composés de 50 % de produits biologiques.

Prochaine étape ?

Vienne pourrait faire partie des bonnes élèves en faisant un pas de plus : mettre en place deux journées végétariennes par semaine dans toutes les cantines publiques d’ici 2020.

Greenpeace met les villes au défi d’être exemplaires dans la réduction de la consommation de viande pour protéger le climat, les forêts, l’eau et la santé humaine. Dans le but de réduire la consommation et la production de viande de moitié d’ici 2050, nous demandons aux municipalités de commencer par proposer deux repas végétariens par semaine dans toutes les cantines publiques à l’horizon 2020.

Passer à l'action

Vous ne voyez pas votre ville ? Alors rejoignez-nous pour faire pression sur votre ville et en faire une bonne élève. Inscrivez-vous et recevez notre boîte à outils qui explique comment faire pour que votre ville soit sélectionnée pour apparaître sur notre carte ou bien pour la pousser à changer ses mauvaises habitudes.

Merci d'avoir rejoint le mouvement.


Un problème est survenu lors de la soumission de vos informations. Veuillez réessayer.

Join the movement