Helsinki, Finlande - Moins de viande, plus de vie - Greenpeace - Moins de viande, plus de vie - Greenpeace

La Finlande est depuis toujours un leader au chapitre repas dans les institutions publiques : en 1948, elle était le premier pays au monde à demander la gratuité des repas dans toutes les écoles. Aujourd’hui, Helsinki, qui sert chaque jour des repas à 50 000 écoliers, est pionnière au chapitre végétarisme dans les écoles.

Depuis 2007, les cantines scolaires ont l’obligation de proposer des plats végétariens. Depuis 2010, elles organisent une journée végétarienne une fois par semaine et depuis 2015, deux fois par semaine. L’idée du repas végétarien hebdomadaire a suscité la controverse à l’époque où elle a été mise en place, mais après une année à peine, plus de deux tiers des habitants d’Helsinki trouvaient l’idée bonne – on voit à quel point un tel programme peut changer les mentalités !

Prochaine étape ?

Les écoles d’Helsinki ont montré que l’idée fonctionne. Maintenant, la ville devrait l’appliquer dans d’autres cantines publiques.

Greenpeace met les villes au défi d’être exemplaires dans la réduction de la consommation de viande pour protéger le climat, les forêts, l’eau et la santé humaine. Dans le but de réduire la consommation et la production de viande de moitié d’ici 2050, nous demandons aux municipalités de commencer par proposer deux repas végétariens par semaine dans toutes les cantines publiques à l’horizon 2020.

Passer à l'action

Vous ne voyez pas votre ville ? Alors rejoignez-nous pour faire pression sur votre ville et en faire une bonne élève. Inscrivez-vous et recevez notre boîte à outils qui explique comment faire pour que votre ville soit sélectionnée pour apparaître sur notre carte ou bien pour la pousser à changer ses mauvaises habitudes.

Merci d'avoir rejoint le mouvement.


Un problème est survenu lors de la soumission de vos informations. Veuillez réessayer.

Join the movement