Sao Paulo, Brésil - Moins de viande, plus de vie - Greenpeace - Moins de viande, plus de vie - Greenpeace

Sao Paulo a le plus vaste systéme scolaire au Bresil. Quand le secrétaire d’Etat a l’éducation a décidé, en 2016, de participer aux « Meatless Monday » (la campagne Meatless Monday invite les populations des quatre coins du monde à ne pas manger de viande un jour par semaine), cela a eu un impact important sur 1,7 millions d’étudiants . Cela représente 3,4 millions de repas végétariens par mois, ce qui fait 1 530 tonnes de viande en moins par an!

Les cantines scolaires servent ce jour-là une version vegan de la traditionnelle feijoada brésilienne, avec des haricots noirs, du riz, du chou frisé et d’autres légumes. Ainsi, les enfants mangent un plat végétarien mais familier.

Prochaine étape ?

São Paulo a démontré qu’elle réalisait de gros efforts pour proposer des repas à base de produits végétariens à sa population. Pour aller un cran plus loin, la ville pourrait organiser deux journées végétariennes hebdomadaires dans toutes les écoles. Ce qui ferait plus de 13 millions de repas végétariens par mois !

Greenpeace met les villes au défi d’être exemplaires dans la réduction de la consommation de viande pour protéger le climat, les forêts, l’eau et la santé humaine. Dans le but de réduire la consommation et la production de viande de moitié d’ici 2050, nous demandons aux municipalités de commencer par proposer deux repas végétariens par semaine dans toutes les cantines publiques à l’horizon 2020.

Passer à l'action

Vous ne voyez pas votre ville ? Alors rejoignez-nous pour faire pression sur votre ville et en faire une bonne élève. Inscrivez-vous et recevez notre boîte à outils qui explique comment faire pour que votre ville soit sélectionnée pour apparaître sur notre carte ou bien pour la pousser à changer ses mauvaises habitudes.

Merci d'avoir rejoint le mouvement.


Un problème est survenu lors de la soumission de vos informations. Veuillez réessayer.

Join the movement