Pasig, Philippines - Moins de viande, plus de vie - Greenpeace - Moins de viande, plus de vie - Greenpeace

Beaucoup de circonscriptions scolaires aimeraient s’assurer que leurs écoliers mangent équilibré à l’école. La ville de Pasig, aux Philippines, a pris des mesures audacieuses : il est désormais illégal de servir des aliments mauvais pour la santé ou d’en faire la publicité dans une école ou à proximité les jours d’école. Cela s’applique non seulement aux cantines scolaires, mais aussi aux petits kiosques, aux boutiques et aux fast-foods situés dans un rayon de 50 mètres autour d’une école.

Pour remplacer les nouilles instantanées, les boissons sucrées et autre junk food, la ville et les écoles mettent en avant des produits sains, généralement à base de fruits, de légumes et de légumineuses.

Prochaine étape ?

Un pas de géant a été réalisé grâce à cette législation qui permet aux écoliers d’accéder à une nourriture saine et équilibrée. Le prochain pas pour faire de Pasig une vraie bonne élève au rayon alimentation ? Deux repas végétariens hebdomadaires d’ici 2020.

Greenpeace met les villes au défi d’être exemplaires dans la réduction de la consommation de viande pour protéger le climat, les forêts, l’eau et la santé humaine. Dans le but de réduire la consommation et la production de viande de moitié d’ici 2050, nous demandons aux municipalités de commencer par proposer deux repas végétariens par semaine dans toutes les cantines publiques à l’horizon 2020.

Passer à l'action

Vous ne voyez pas votre ville ? Alors rejoignez-nous pour faire pression sur votre ville et en faire une bonne élève. Inscrivez-vous et recevez notre boîte à outils qui explique comment faire pour que votre ville soit sélectionnée pour apparaître sur notre carte ou bien pour la pousser à changer ses mauvaises habitudes.

Merci d'avoir rejoint le mouvement.


Un problème est survenu lors de la soumission de vos informations. Veuillez réessayer.

Join the movement