Engagez une conversation avec vos proches sur les impacts de la viande - Moins de viande, plus de vie - Greenpeace - Moins de viande, plus de vie - Greenpeace

Engagez une conversation avec vos proches sur les impacts de la viande

S'engager dans cette action

11 choses que tout le monde devrait savoir sur la viande et les produits laitiers industriels

La production industrielle de viande et de produits laitiers a des conséquences néfastes sur le climat, les forêts, l’eau et notre santé. Vous voudriez sensibiliser vos proches à ces problèmes mais vous ne savez pas comment vous y prendre ? Nous avons résumé pour vous, en 11 points, l’essentiel à savoir sur les dommages que cause cette industrie.

  • Les chiffres de l’élevage donnent le tournis ! Le nombre de volailles, de cochons et de vaches abattus a plus que triplé entre 1961 et 2009. Ainsi, plus de dix animaux ont été abattus pour chaque habitant de la planète en 2009.
  • L’agriculture industrielle menace de plus en plus le climat Si rien n’est fait, l’agriculture sera responsable de 52 % des émissions mondiales de gaz à effet de serre en 2050, desquelles 70 % proviendront spécifiquement de l’élevage.
  • L’élevage monopolise un quart des terres de la planète. La surface utilisée pour le pâturage des animaux d’élevage représente environ 26 % de la surface terrestre totale.
  • Les déjections des animaux d’élevage étouffent nos lacs et nos océans. L’élevage industriel contribue à accélérer la croissance des zones mortes, dont le nombre a augmenté de 72 % depuis 1992.
  • Le secteur de l’élevage contribue autant au dérèglement du climat que toutes les voitures et tous les avions, trains et bateaux du monde réunis. L’élevage représente 14% des émissions mondiales de gaz à effet de serre, soit à peu près autant que l’ensemble du secteur des transports.
  • La production de viande accapare nos ressources en eau. Il faut six fois plus d’eau pour produire de la viande de boeuf que pour cultiver des lentilles ou des haricots (par gramme de protéine).
  • La viande transformée a été classée comme “probablement cancérigène”. En 2015, l’Agence internationale de recherche sur le cancer a classé la viande rouge comme “probablement cancérigène pour les humains”, et la viande transformée comme “cancérigène pour les humains”.
  • Moins de viande, c’est aussi plus de nourriture pour tous. D’après les scientifiques, adopter une alimentation moins riche en viande permettrait de réduire les atteintes à l’environnement mais aussi de nourrir des millions de personnes sans ressources naturelles supplémentaires.
  • Les animaux d’élevage sont gavés de médicaments. En réalité, l’utilisation excessive et croissante d’antimicrobiens dans le secteur de l’élevage est un véritable défi pour la médecine animale et humaine.
  • Manger plus d’aliments végétaux et moins de viande peut vous sauver la vie. Nous pourrion éviter cinq millions de décès par an (neuf personnes par minute ! ) dans le monde si nous adoptions des régimes plus sains, avec plus de légumes et légumineuses et moins de viande.

Nous pouvons changer les choses ! Nous pouvons demander plus de repas végétariens dans les cantines scolaires et dans la restauration publique. Nous pouvons demander à nos gouvernements de soutenir les petits agriculteurs au lieu de subventionner les industriels. Nous pouvons et nous devons changer nos écoles, nos villes et nos gouvernements.

Vous voulez en savoir plus ? Tous les chiffres ci-dessus proviennent d’un rapport de recherche de Greenpeace dont le résumé est disponible ici en français

  • Commencez chez vous

    Ce que vous pouvez faire avec vos proches

    Agissez maintenant
  • Changez votre voisinage

    Ce que vous pouvez faire dans votre voisinage

    J’agis
  • Je fais un don

    Votre générosité est indispensable

    Je fais un don
Join the movement