Changements climatiques - Moins de viande, plus de vie - Greenpeace - Moins de viande, plus de vie - Greenpeace

Changements climatiques

En réduisant de 50 % la consommation et la production de viande et de produits laitiers d’ici à 2050, nous pourrions diminuer de 64 % les émissions de gaz à effet de serre liées à l’agriculture (par rapport au scénario de référence).

Changements climatiques

Les rots et les pets des vaches, cochons et moutons sont un gros problème ; 39 % des émissions de gaz à effet de serre dues à l’élevage proviennent de ces flatulences.

Nos choix alimentaires ont un impact au-delà de notre assiette. Renoncer à la viande de bœuf une fois par semaine au profit d’haricots secs, par exemple, revient à éviter les émissions de 144 litres de pétrole à la fin de l’année.

Join the movement